Quand on vient d’avoir un bébé et qu’il faut reprendre son activité de freelance avec bébé à la maison, c’est tout un défi. Évidemment on bosse de la maison alors on a le temps, hein? Ça c’est ce que tout le monde pense. Évidemment la freelance gagne sa vie en ne faisant rien donc elle a le temps de s’occuper de bébé, c’est bien connu ! Dans freelance, il y a free, non? Donc tu es libre, au sens tu as du temps.

Euh…

Comment leur dire, que bah… on est plutôt patronne d’une micro entreprise qui fait vivre une partie du foyer tout comme sa moitié. Et qui dit patronne dit travail, et qui dit travail, dit avec bébé c’est compliqué. Alors effectivement, être freelance offre certains avantages qu’une salariée n’a pas. Mais il faut bien compenser l’instabilité financière liée à une activité indépendante et un congé maternité bien plus court. Il est clair que les femmes freelances devenues mères ou les mères au foyer souhaitant devenir freelance sont certainement les personnes les plus courageuses. Elles supportent à elles seules le poids de la maternité, de leur désirs de mère et de leurs ambitions professionnelles.

Stop à la culpabilité tout de suite !

L’arrivée d’un bébé chamboule la vie d’un couple de manière générale mais il chamboule également la façon de travailler d’une freelance en tout cas dans les premiers mois voire les premières années.

Et comme tu es forte, tu ne vas pas baisser les bras. Je vais te montrer que c’est tout à fait possible avec des astuces simples, efficaces et surtout réalistes.

Les réalités des mères de famille freelance

Je vais être très claire avec toi, si tu es une jeune maman qui était freelance avant bébé, tu ne pourras plus travailler autant qu’avant.

Les mères au foyer le savent bien, le temps est une denrée rare et avec des enfants, il défile vitesse grand V. Donc il faut accepter de ne travailler que quelques heures par jour quand on a un tout petit (et même des plus grands) à la maison.

Le plus grand avantage : la flexibilité

Je pense que rien ne vaut la possibilité de moduler ses horaires de travail, de pouvoir s’occuper de son enfant quand il est malade et de prendre des rendez-vous au pied levé.

Quand ma fille est née j’étais encore salariée et à la reprise de mon travail, j’ai eu droit, comme nous toutes, aux maladies de bébé. Je sentais le jugement de mon patron à chaque fois que je devais partir plus tôt pour un rendez-vous chez le pédiatre ou ne pas venir pour la garder.

M’occuper de ma fille librement était une de mes raisons number one pour me lancer dans l’aventure de l’indépendance. J’ai vu la différence du jour au lendemain.

Quand mon fils est né, j’avais ma micro-entreprise depuis quelques temps et là encore j’ai adapté mon emploi du temps à lui, à eux.

Finis les problèmes de garderie quand ils sont malades, pour les vacances scolaires ou les rendez-vous en tout genre et autres activités.

Évidemment cela ne me permet pas de travailler un temps plein au sens strict du terme mais ce n’est pas ce que je cherche.

Mes enfants ne seront pas toujours petits et je veux pouvoir en profiter tout en étant indépendante dans une activité que j’aime.

À l’époque, je gagnais en 3 jours de travail ce que je gagnais salariée à temps plein.

Mais ça les gens ne le voient pas.

Le regard des autres est parfois lourd

Comme je le disais plus haut, les gens pensent que bosser de chez soi veut dire avoir le cul dans le canapé. Ou surfer sur Facebook toute la journée. Donc fatalement on a soit-disant le temps pour s’occuper de nos enfants.

Et si on décide de les faire garder, c’est l’indignation.

Même certains conjoints ont souvent cette tendance à croire qu’on peut s’occuper de leurs petites affaires. Du genre, “tu me prends rendez-vous chez le médecin pour demain” ou “tu peux t’occuper d’envoyer ce document pour moi”. Tu sais toutes ces petites choses qui font que tu te transformes en secrétaire de monsieur.

Ton conjoint doit être ton 1er soutien alors explique-lui le détail de tes journées et sois claire en lui disant que ton métier ce n’est pas être à sa disposition dès qu’il appelle.

Mon homme a bien compris et vite vu que je rapporte de l’argent donc il n’a donc jamais remis en cause mes journées même quand je ne faisais rien.

Quand certaines personnes me posent la question de ce que je fais, je réponds souvent vaguement et indiquant que je suis indépendante et que j’ai des clients à m’occuper. Je choisis les gens à qui je dis que je bosse de chez moi.

Et si certains me voient comme une mère au foyer qui n’a que ça à faire, je leur ris au nez. Même une mère au foyer en fait certainement plus qu’eux dans une journée. Si en plus ce sont des gens que je paye pour s’occuper de mes enfants quelques heures, je ne manque pas de leur rappeler.

Pour relever le défi, on en bave.

Le manque de sommeil le pire ennemi de la maman freelance

D’un côté, la vie d’un petit être dépend de nous. De l’autre, notre activité demande à ce qu’on s’occupe d’elle pour gagner de l’argent.

Même si les premiers mois on souffre de cette adaptation souvent compliquée, la saveur du bien-être que tu en retireras plus tard n’en sera que meilleure.

Oui, ce n’est pas simple du tout, mais c’est totalement faisable.

La méthode pour travailler en freelance avec bébé à la maison

Je pense qu’on devrait avoir bébé avec soi à temps plein les 6 premiers mois de sa vie (ce n’est qu’une opinion très personnelle). Mais voilà, quand on est freelance on peut rarement s’arrêter 6 mois. Il faut donc réussir à trouver une méthode pour tout concilier. L’idée au départ est d’avoir les mêmes résultats pour ton business en faisant moins.

Ta Checklist Gratuite

Pour gagner du temps et travailler avec bébé à la maison.

No woman no spam. Désabonne-toi quand tu veux ! Powered by ConvertKit

1- La grossesse terrain d’expérimentation de la freelance

La grossesse te permet de réfléchir à une organisation possible de ton travail quand bébé sera né. Rien est gravé mais cela te permettra de te projeter un minimum. Demande aux jeunes mamans freelances de ton réseau à quoi ressemble leur journée avec un nourrisson et essaie d’imaginer comment tu peux inclure quelques heures de travail dans tout ça et à partir de quand tu pourras le faire. Pourquoi ne pas déléguer à une autre freelance les tâches qui sont les plus longues et les moins rentables ? Par exemple, une assistante virtuelle pour programmer tes réseaux sociaux, faire ta facturation, etc.

N’hésite pas à faire quelques tests et mets en place un max de process.

2 – Commence par prévenir tes clients

Avant le début du congé maternité, préviens tes clients et dis-leur quand ils pourront retravailler avec toi. Si en plus tu leur trouves une solution permettant de palier à ton absence, ils ne te fuiront pas (par exemple : une collègue qui prend ton relais en sous-traitance). Et surtout, explique-leur que dans les premiers mois tu auras ton bébé avec toi tout en travaillant. A ton retour, donne-leur des horaires concrets pendant lesquels ils peuvent te joindre et ton délai de réponse.

3 – Augmente tes tarifs

Au tout début de ta grossesse, avant de dévoiler la bonne nouvelle, je te conseille d’augmenter tes tarifs. Cela te permettra de compenser (au moins en partie) la diminution horaire qu’il y aura forcément. Ça se justifie si c’est en début d’année. Si tu as de plus en plus de clients donc moins de temps, les nouveaux clients paieront tes services plus chers que les anciens. Si tu modifies ton offre et que tu apportes plus de valeur à tes prestations, etc.

Attention à ne pas augmenter trop d’un coup. Vas-y en douceur.

4 – Automatisation de tes process

Que ce soit un produit que tu vends, tes newsletters, tes publications sur les réseaux sociaux ou tes articles de blog, automatise tes systèmes.

Réfléchis à un produit que tu peux vendre en automatique comme une formation en ligne ou un ebook.

Aujourd’hui on travaille moins pour en obtenir plus.

L’automatisation est faite pour toi !

Des applications comme Hootsuite, Buffer ou autres pour programmer tes réseaux sociaux, ton autorépondeur pour tes newsletters, ton calendrier éditorial pour tes articles de blog.

Bref, programme tout ce qui est programmable et produis en avance.

5 – Découper les grandes tâches en plus petites

Fais-en un petit peu chaque jour, tu auras l’impression de moins y passer du temps.

Par exemple pour tes articles de blog, à raison de 1 article par semaine :

  • Lundi : Rédiger les grandes lignes et noter tes trouvailles/ inspirations pour de nouveaux sujets – pas plus de 30 min
  • Mardi et mercredi : écrire – 1 heure
  • Jeudi : éditer – 1 heure
  • Vendredi : éditer et corriger – 30 minutes pour chaque
  • Samedi et dimanche : créer un visuel simple et programmer la date de publication – 2 heures

6 – Mise sur les siestes de bébé

Durant les six premiers mois, les bébés dorment beaucoup pour la plupart. Alors profite de ces moments pour faire 2 choses :

  • faire toi aussi une sieste. Celle du matin ou de l’après-midi peu importe. Mais fais-en une si tu es fatiguée
  • travailler bien sûr. Profite de ce moment pour passer les appels téléphoniques pro sans pleurs ni régurgitations.

Évidemment, je te déconseille fortement de t’occuper du ménage ou de la lessive sous prétexte que bébé dort. Tes 2 priorités juste après bébé sont ton biz et du repos.

En plus je te conseille d’installer un espace bébé à ton bureau. Tapis d’éveil, transat, jouets, nécessaire pour le change à portée de main. Ainsi dans les moments d’éveil de bébé et quand il est calme, tu peux bosser tranquillement et l’avoir sous tes yeux.

7 – Une nouvelle organisation pour la maison

Il y a un grand nombre de blog pour t’aider à organiser ta maison. Je ne parle pas de rangements mais d’optimisation du temps accordé aux tâches ménagères et à la vie de la maison.

  • Le linge :

Utilise ce qui est à ta disposition. Par exemple, les machines à laver sont souvent programmables donc charge la machine le soir avant de te coucher pour qu’elle tourne en fin de nuit juste avant que tu te lèves. Tu l’étends après le petit déj’ avant de démarrer ta journée.

  • Les courses :

Prend 15 minutes pour établir un menu pour la semaine à venir (voire les 2 prochaines semaines). Liste les courses à faire en conséquence et commande au drive de ton supermarché.

Tu perdras moins de temps à te poser pour faire un menu, que te poser la question tous les jours de “qu’est-ce qu’on mange”. En plus, ton porte monnaie te remerciera car tu n’achètes que ce qu’il faut.

Enfin, envoie ta moitié récupérer les courses et les ranger.

  • Les repas :

À plusieurs reprises j’ai également testé la cuisine à la semaine. C’est-à-dire que le dimanche tu passes 4 heures en cuisine pour préparer tous tes plats de la semaine.

Pour cela, ton chéri doit participer par exemple en épluchant et en coupant tous les légumes pendant que tu cuisines. C’est un travail d’équipe. Même les quiches, le riz et les pâtes sont cuits d’avance. Tu stockes au frigo ou au congel selon les plats et le jour où tu les manges.

L’avantage c’est qu’il n’y a plus qu’à réchauffer ce qui est au menu.

C’est une méthode méga-top si vous vous y mettez à 2.

  • Le ménage :

En ce qui concerne les tâches ménagères, elles doivent être partagées mais je me refuse d’en faire trop le week-end. Donc comme je suis à la maison, je prends sur ma pause déjeuner pour faire une tâche ménagère importante chaque jour qui ne prend pas plus de 30 min. Sinon c’est pour monsieur. Un entretien régulier diminue le temps qu’on y passe.

Et si je suis trop fatiguée, je laisse le ménage de côté pour faire une sieste, même une demi-heure.

Le manque de sommeil ne rend absolument pas productive donc pourquoi s’acharner?

Vivre sa vie de maman et de freelance ne signifie pas se dégoûter de tout à cause de la fatigue et du poids des choses à gérer.

Se faire aider pour travailler et profiter de bébé

Il n’y a pas de secret !

Un des meilleurs moyens de trouver du temps pour travailler quand on est freelance avec bébé à la maison, c’est de se faire aider.

Tu dois trouver quelqu’un qui puisse te garder ta tête blonde quelques heures par semaine.

Je vois la culpabilité pointer le bout de son nez. Certaines personnes de ton entourage ne vont pas comprendre que tu as besoin de temps pour faire tourner ton business. On en a déjà parlé au début de cet article.

Who’s the boss?

Sois convaincue de ta légitimité et ne te sens pas coupable.

Malgré tout, cela peut être un challenge. Quand je vivais à Paris, on ne m’a jamais attribué de place en crèche. Mes beaux-parents travaillaient et vivaient à plus d’une demi-heure de transport. Mes parents travaillaient aussi et vivent en Province.

Par contre, j’ai trouvé une nounou.

Ta Checklist Gratuite

Pour gagner du temps et travailler avec bébé à la maison.

No woman no spam. Désabonne-toi quand tu veux ! Powered by ConvertKit

Les modes de garde classiques ne sont pas que pour les salariés

Il n’y a pas de honte à faire garder son enfant quelques heures ou un jour ou deux dans la semaine.

Être au foyer ou freelance ne signifie pas être 100% de son temps avec son enfant. Lucie du blog Formation-rédaction-web, l’explique très bien dans son article où elle détaille sa journée de freelance.

Grave erreur.

Pour ton bien être et ta santé mentale, il est nécessaire d’échanger avec d’autres adultes sans pleurs ou cris ou “Maman!!!!” en arrière plan.

Les modes de garde classiques comme la crèche ou l’assistante maternelle sont à envisager sérieusement. Je n’ai pas eu de place en crèche ou en halte garderie mais il faut tenter sa chance.

Là, à toi les heures de travail avec une productivité au max !

Pourquoi ne pas se prendre une journée de détente de temps en temps pour recharger les batteries ?

Les proches à la rescousse

Certes je n’avais pas les grands-parents disponibles facilement mais j’ai réussi à mettre en place un système de garde automatique quand mes parents sont partis à la retraite.

Ils prennent systématiquement mes deux enfants 1 semaine complète à chaque petite vacance. Quelques fois deux fois quinze jours en été.

C’est une autre manière de s’organiser mais au moins tu peux planifier sur le long terme.

Laisser bébé un week-end chez les grands-parents tout le monde fait ça. Cela dégage un peu de temps aussi.

As-tu des copines qui ont elles aussi un enfant en bas âge et sont à la maison ? Pourquoi ne pas vous arranger pour faire des tours de garde? Un jour par semaine elle te garde ton bébé et un autre jour tu lui gardes le sien.

C’est aussi valable pour les tatas, tontons etc.

Les week-ends pour travailler quand on est indépendante

A moins que tu sois une maman-solo, ta moitié doit elle aussi avoir la joie de passer du temps en tête à tête avec son bébé. Les week-ends, laisse-lui prendre en charge bébé en totalité sur une demi-journée. Sorties, jeux, repas, change, la totale.

Tu leur offres une possibilité de développer un moment de complicité unique pendant que tu peux avancer tranquillement sur ton travail.

Volontairement, je ne te conseille pas de travailler le soir, du moins quand bébé est encore petit et que tu prends tes marques. Tes soirées doivent être consacrées à ton couple. Un repas partagé (déjà cuisiné et réchauffé) quand bébé est couché, une heure de télé ensemble ou devant un verre pour parler. Bref, ton couple est précieux, protège-le.

Ce qu’il faut retenir

Même si l’adaptation à ta nouvelle vie n’est pas si évidente, travailler en freelance avec bébé est tout à fait réalisable.

Une des qualité des freelances est l’organisation. Les mamans freelances poussent cette qualité à son max.

Les mamans ont ce pouvoir magique livré à la naissance de leur bébé. C’est pour cela qu’elles sont les meilleures patronnes.

 

De plus il ne faut pas négliger l’aide que tu peux recevoir. Quand elle t’est proposée ne la refuse jamais. Si elle ne l’est pas provoque-la.

Tu vas y arriver car les avantages de ton métier sont inestimables. Voir grandir ton enfant ne signifie pas l’avoir à chaque minute de chaque instant jusqu’à son entrée en maternelle.

Et dans tout ça ne t’oublie pas pense à des plages de repos pour te permettre d’affronter le quotidien.

Quelles sont tes astuces pour organiser ta journée de freelance avec bébé ?

N’oublie pas de télécharger la checklist pour savoir là où tu peux gagner du temps.

Ta Checklist Gratuite

Pour gagner du temps et travailler avec bébé à la maison.

No woman no spam. Désabonne-toi quand tu veux ! Powered by ConvertKit

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :