Tu veux te consacrer à ta famille et travailler de la maison ? Avoir une activité de femme au foyer si tu n’as pas envie de reprendre le chemin du bureau pour un job salarié est possible. Créer ton business en ligne même en étant mère au foyer est une possibilité totalement envisageable. En plus, si tu t’y prends bien, ce business peut te rapporter plus que ton ancien salaire. Au pire, il sera un complément de revenu suffisant pour réussir à combiner ta vie de famille et tes ambitions professionnelles. Voici, sept idées de business en ligne pour maman à la maison qui peuvent marcher pour toi.

Rédaction Web et traduction de site

Je commence par mon activité préférée pour mère au foyer car c’est ce que je fais au quotidien en plus de ce blog. Je me suis formée à la rédaction web SEO avec Lucie de Formation Rédaction Web et tu peux trouver des textes rédigés par moi-même et mes petits camarades sur le site d’actualités LaRedacDuWeb.

Mais, je n’écris pas que sur ce site puisque c’est purement bénévole.

Non.

Un rédacteur web, qui s’il est bilingue peut aussi proposer de la traduction de site, doit avoir des clients pour en vivre. Il y a trois méthodes principales pour en trouver :

Offre tes services sur des plateformes

Sur Upwork, Codeur, etc., tu crées ton profil et tu proposes tes services. Tu réponds à des offres en faisant des propositions. Le client choisit la proposition qui lui convient le mieux. Tu dois postuler sans garantie de décrocher le contrat, c’est donc très chronophage. En plus, les tarifs sont peu élevés.

Fais-toi évaluée avant de pouvoir accéder aux commandes

À l’image de Textbroker, tu crées ton profil et tu soumets ton texte d’évaluation selon le brief imposé. En une semaine, ils t’évaluent de 1 à 5 étoiles. 5 étoiles pour les professionnels immatriculés. Donc, tu peux rédiger sans être immatriculée. Pas mal pour s’entraîner ! Après le retour d’évaluation, tu as accès à toutes les commandes, il suffit de choisir et de rédiger selon le brief des clients dans le temps imparti. Quand le client reçoit le texte et qu’il l’accepte, la somme se crédite alors sur ton profil. Tu peux demander le virement à partir de 30 € de gains. Il est alors fait dans les 24 heures. Les tarifs sont également bas au début mais pour s’entraîner, c’est idéal. Plus tu écris, plus tu es repérée et plus les commandes directes bien rémunérées affluent.

Prospecte par toi-même

Les agences de stratégie digitale, les sites avec un contenu pauvre ou même les entreprises en local, si tu sens que tu peux apporter quelque chose de positif au site pour mieux le positionner alors, propose tes services. Pitch-les comme disent les anglo-saxons.

La plupart des propriétaires de site ne peuvent pas se permettre d’embaucher un bon rédacteur web à temps plein mais les sites ont besoin de contenus pour exister.

À toi de jouer !

Blogueuse pro

Un sujet te passionne, tu as des compétences particulières dans un domaine ?

Parfait pour un business de maman à la maison !

La différence avec le blog perso

Avant de créer le fameux blog pro, réfléchis à quel produit tu peux créer et vendre sur ton blog. Ensuite, tu crées ton blog en fonction de ce produit en délivrant des conseils et aidant ton audience toujours selon la thématique et le produit final à vendre. Tu crées des articles qui emmènent le lecteur petit à petit vers l’acte d’achat du produit que tu as créé.

Même si tu ne vends pas au début ce produit car, tu dois te créer une audience, il faut l’avoir déjà en tête à la création du blog.

Quand je dis produits, je pense formation en ligne, e-books, produit digital, etc.

C’est ce qui différencie le blog pro du blog perso.

Le blog business

Si tu fais partie des mes abonnées, tu sais que j’accompagne les mamans à enfin créer l’activité en ligne qui leur ressemble. Si tu n’es pas encore abonnée, ne perds pas une minute et télécharge vite le guide de productivité spécial maman.

Pour t’aider à créer un blog en partant du bon pied, je t’invite à lire cet article sur les 5 choses à faire avant de créer son blog.

Sur La Rédac du Web, je t’explique pourquoi le blog est indispensable à ton business.

Il y a plusieurs façons de monétiser un blog.Dans un prochain article, j’expliquerai clairement comment tu peux monétiser ton blog avec des exemples chiffrés. Abonne-toi si tu ne veux pas le manquer.

Mais, si tu veux te lancer dans la pub ou les liens affiliés, il va falloir travailler encore plus dur. En effet, pour réussir à en tirer quelques euros, le nombre de visites sur ton blog devra atteindre des sommets avec plusieurs dizaines de milliers de visites.

Je ne parle pas non plus des blogs qui gagne de l’argent uniquement grâce aux partenariats avec les marques ni grâce à l’affiliation. Devenir influenceur nécessite d’avoir une large communauté. Mais, quand la marque te tournera le dos car elle a trouvé une blogueuse avec un blog qui marche encore mieux que le tien, que te restera-t-il ? Je te laisse sur cette réflexion.

Freelance

On a parlé plus haut des rédacteurs web et des traducteurs. Ils sont souvent freelances (comprendre micro-entrepreneur pour la plupart).

Mais ce ne sont pas les seuls. Tu peux vendre sur le net une large palette de compétences liées directement au web.

Il y a les web-designers, les web-développeurs, les photographes, les graphic designers, les consultants SEO, les community managers, etc. La liste n’est pas terminée mais elle représente les principaux métiers du web que l’on retrouve en freelance.

Pour y arriver, en plus de tes compétences, tu crées un site où tu proposes tes services avec un blog pour montrer à ton audience comment tu peux l’aider. Ensuite, tu en fais la promotion pour te faire connaître et trouver des clients. Les plateformes comme Upwork regorgent de freelances mais encore une fois, il faut se battre pour décrocher un contrat.

Assistante indépendante ou assistante virtuelle

Comme je l’explique dans l’article Comment tout a commencé, c’est mon ancien métier, mon premier business. Et aujourd’hui, si je recommençais, ça marcherait encore.

Pourquoi ?

Parce que les indépendants, les freelances, les TPE et PME ont besoin de soutien administratif et de support pour leurs activités en ligne. Le secrétariat les ennuie profondément et souvent ils ne s’y connaissent pas beaucoup en informatique. Mettre en ligne des actus, des nouveautés, programmer les réseaux sociaux etc. sont des activités qui prennent du temps. Et du temps, ils en ont besoin pour leurs clients.

Même si c’est un métier déjà bien développé, il reste néanmoins très attractif car il ne nécessite pas beaucoup d’investissement de départ et permet aux clients de prendre peu de risques.

Créatrice de ses propres produits ou d’un e-commerce

Photos, vêtements, accessoires, bijoux, cosmétiques mais aussi thèmes, templates, graphiques, polices, illustrations, … la liste est longue.

Tu es créative de tes mains ou avec un clavier et une souris ?

Avec un site, un e-shop et un profil Etsy, Shopify ou Creative Market, tu peux vendre tes créations.

Avec une bonne promotion, de bons retours clients et des témoignages sur les sites de vente en ligne, tu gagnes vite quelques clients.

J’ajoute ici les sites de e-commerce pur. Un site de commerce en ligne qui vend des centaines d’articles sur une thématique (par exemple la déco maison) est devenu aujourd’hui simple d’utilisation. Si les articles vendus ne sont pas tes propres créations alors tu as le choix d’acheter un stock chez des grossistes ou de vendre en drop-shipping.

Dans le premier cas, il te faut de l’argent pour l’investissement de départ et de la place pour stocker. Pour l’autre, à part gérer ton site et transmettre les commandes au partenaire de drop-shipping, tu n’avances pas d’argent, ne stockes pas, ne t’occupes pas des livraisons ni de l’emballage. Par contre, tu gagnes une marge beaucoup plus maigre, entre 15 et 20%. C’est le prix à payer pour en faire le moins possible.

Coach professionnel, personnel, sportif

C’est le métier à la mode en ce moment. Il y en a pour tous les goûts.

Certifiés ou pas, les coachs apportent à leurs clients du support, une feuille de route pour les aider à atteindre leurs objectifs.

Même si la certification est gage de professionnalisme, il en existe tellement avec différentes approches, un peu comme la psychologie, qu’il est difficile de s’y retrouver.

À moins de s’y connaître sur toutes ces tendances, je reste persuadée qu’un bon coach sait aider ses clients potentiels déjà grâce aux conseils des articles de son blog. Il doit aussi être accessible. Du coaching par mail, même si la personne est certifiée, me parait peu efficace surtout s’il faut payer.

Par contre, si tu sais te montrer disponible en répondant aux mails avec des conseils et des tuyaux gratuits qui marchent, c’est un premier pas positif vers ton client. Propose, comme je le fais auprès de mes abonnées dans ma newsletter, une séance gratuite de 30 minutes pour échanger en live par téléphone ou par Skype. Prends le temps de connaître et comprendre tes clients pour leur proposer un accompagnement unique. Pour cela, pas besoin de certification mais des compétences et de la pédagogie.

Entreprise de MLM

MLM, Multi Level Marketing. C’est le dernier choix que je te suggère aujourd’hui car c’est celui que je connais le moins. Il est cependant beaucoup développé sur internet.

Vorwek, Herbalife, Tupperware, tu connais ? Ce sont des entreprises dont le modèle économique est le MLM.

Le but est de développer un réseau qui travaille pour toi et ainsi de suite.

Souvent comparé au modèle pyramidal qui est illégal, le MLM est lui légal car tu vends de vrais produits.

Arnaque ou véritable opportunité pour gagner de l’argent, le débat fait rage.

Cependant une chose est sûre, un investissement en temps et en argent au départ relativement conséquent est nécessaire, sans garantie de retour sur investissement.

Alors, même si investir fait clairement partie du jeu de l’entrepreneuriat, un ordinateur ou un logiciel trouvera toujours une certaine utilité même si le business ne décolle pas.

Mais de nombreuse personnes en vivent et ont le bon bagout pour vendre sur leur site, leurs vidéos ou en réunion. À chacun ses talents !

Alors, ces idées de business en ligne pour mère au foyer ?

Je viens de te proposer ici, une liste non exhaustive d’idées de business en ligne pour mère au foyer. Ces business s’adaptent plutôt bien à tes contraintes de maman à la maison. J’ai volontairement écarté les business de bien-être, par exemple esthéticienne à domicile car, même si elle a un site, ce n’est pas un business en ligne. Ce métier t’oblige à ne plus être au foyer et ta présence en ligne ne vend rien.

Les idées de business en ligne pour mère au foyer qui permettent d’être derrière son ordinateur sont globalement résumées ici. À toi de choisir celle qui te correspond le plus.

Bien sûr, si tu as d’autres propositions, n’hésite pas à m’en faire part plus bas dans les commentaires.

PS : cet article contient 1 lien affilié.

Pin It on Pinterest

Share This