Planifie 2020 ! 1 an de contenu en 5 jours. Prête à relever le défi ? Ça commence le 1er décembre 2019. Clique à droite pour t’inscrire avant le 30/11/2019 23h59 ===>

Tu te dis que tu ne pourras jamais être maman et chef d’entreprise même si tu entreprends en solo. Oui, tu lis partout sur la toile que ces femmes extraordinaires concilient avec brio leur vie de femme, de maman et de chef d’entreprise.

Mais toi, tu penses que tu n’as pas la fibre entrepreneuriale, que tu ne saurais pas être patronne et mère de famille.

Cela ne t’a pas échappé que le slogan de ce blog annonce directement la couleur : toutes les mamans sont entrepreneures !

Alors, au lieu de voir comment tu peux concilier toutes tes vies, cet article t’y aidera,  je te propose aujourd’hui de voir, toutes les cordes que tu as à ton arc de maman et qui ressemblent à celles du chef d’entreprise.

 

Maman et chef d’entreprise – les ressemblances

1 – La gestion d’une équipe

Quel que soit le nombre d’enfants, avec le papa, tu gères une équipe. Tu es le responsable RH de ta famille. Il faut composer avec toutes les personnalités : le rebelle, la victime, le sauveteur, le crâneur, le sage, le trublion, l’artiste, la tête en l’air, le sérieux, etc.

Maman et chef d’entreprise c’est gérer une équipe, faire partie d’une famille.

2 -L’organisation, l’administratif

Tu régis la maison avec des règles et une organisation au millimètre. Tu gères l’administratif et les papiers. La liste de courses, le rangement, le classement et les dysfonctionnements, c’est toi. Tu es les services généraux de la famille.

3 – Le courrier du cœur et des plaintes

Les désaccords, les problèmes, les oublis, les frustrations, en bonne patronne, tu es le point d’entrée des membres de ta famille. Comme en entreprise, c’est la faute de l’autre et l’un ou l’autre se sent désavantagé. L’arbitre, c’est toi !

4 – La gestion du budget

Au-delà d’être responsable administratif, tu es DAF Directeur Administratif et Financier. Budget courses, vacances, vêtements, loisirs, impôts, crédit, etc. À toi la calculette et la planification du budget. Même si les grands investissements sont mûrement réfléchis avec ton bras droit, tu es celle qui apporte les chiffres sur la table.

5 – La responsabilité de tous

Un patron est celui qui prend le plus de risques. En cas de problèmes pour l’entreprise, ses salariés ne sont pas inquiétés. Même si la bêtise est faite par le salarié, c’est le patron qui prend.

Et pour toi ?

Idem !

Si tes enfants font des bêtises, c’est toi que l’on va venir chercher pour prendre la responsabilité de corriger le tir.

Sans compter que tu es responsable de leur santé, sécurité, hygiène, etc. Mais aussi de faire preuve d’amour évidemment, de compréhension, de reconnaissance, de fierté, etc.

6 – La prise de décision finale

Après de longs débats, avoir pesé le pour et le contre, écouté les désaccords, à toi de trancher ! Sans l’accord du boss, rien ne se passe. À la maison, c’est pareil.

7 – Le maître du temps

Tu prends les rendez-vous de toute la famille.

Tu fais en sorte que les horaires soient respectés, bref, tu es une horloge avec alarme intégrée. Et, tu mets des deadlines pour les escargots du matin et les excités du soir. Surveillez les horaires, un des passe-temps favoris des patrons.

8 – La fin des 35 heures

Tu vois souvent passer sur Facebook ces posts rigolos qui énumèrent nos mille et un métiers quand on devient maman. Évidemment, les horaires n’existent pas.

Pour le chef d’entreprise non plus ! Il est souvent le 1er arrivé et le dernier parti. Cependant, tu dois savoir que je milite fermement pour en moins tout en gagnant plus, en comprenant les raisons que je te dévoile ici, n’hésite pas à réduire vite ta charge de travail intelligemment

9 – Le niveau de stress

De par ses responsabilités, le patron est soumis à un niveau de stress élevé pour maintenir la boîte à flot. Mais les mamans ne sont pas en reste sur ce point.

Tes enfants ne t’ont-ils jamais fait péter les plombs ? N’ont-ils jamais eu de soucis qui te stressent au point de ne plus dormir la nuit ?

Les mamans et les chefs d’entreprise sont constamment sous pression, car c’est d’eux qu’on en attend le plus.

10 – Le créateur de solution

Les enfants savent te trouver quand ils n’y arrivent pas. “Maman, comment on fait ?”

Si tu es ta propre patronne, à toi de trouver la solution. Ok, tu vas demander à Google en premier mais, à toi de le faire.

Si tu as des employés, s’ils sont bloqués, je te laisse deviner vers qui ils vont se tourner.

Tu as toutes les solutions en toi.

Non, mais presque.

C’est pour ça que c’est toi la boss.

11 – Le besoin de soutien

Comme beaucoup de mamans et de chefs d’entreprise, les choses ne se font pas seuls dans son coin.

Il faut savoir aller le demander là où il est. Le papa, la famille, les modes de garde, mais aussi des collaborateurs efficaces et libérateurs, des partenaires fiables, etc.

Je vous explique dans cet article combien le soutien et l’aide est primordiale pour le business.

12 – Le bourreau

Évidemment, si on est juge, on est bourreau. Tu décides des sanctions à appliquer plus ou moins grave selon les faits et les préjudices. Bien sûr, tu ne fais pas l’unanimité, car c’est toujours toi qui punis.

13 – La confiance

Tes enfants comme ton équipe ou toi-même si tu es seule ont confiance en toi. Tu es leur pilier sans qui rien n’est possible. C’est pour cela que la responsabilité est grande. Tu es un modèle, une lumière à suivre pour arriver à bon port.

Les grandes différences entre maman et chef d’entreprise

Bien sûr, il y a des différences et elles sont de taille. Cependant, cela ne remet pas en question tes fabuleuses capacités à devenir indépendante.

Tes enfants ne démissionnent pas

Et tant mieux ! Si eux ne peuvent rien faire sans toi, une fois que tu les as, tu ne sais pas comment tu as pu, toi aussi, vivre sans eux.

Donc quelles que soient les punitions, les cris et pétages de plomb, les directives imposées par la mère de famille que tu es, tes enfants t’aiment inconditionnellement.

Ils n’ont qu’une seule maman et ils ne te quitteront jamais (de cœur en tout cas).

Tes sentiments et tes émotions te jouent des tours

Oui !

Ton amour pour tes enfants ne te rend pas toujours très objective. Quelques fois, tu annules ou tu réduis une punition parce que tu as un cœur d’artichaut.

Pleins de bonnes raisons te font baisser ta garde, car tu es une maman.

Et une maman, c’est se laisser guider par ses sentiments et son amour avant d’être une mère de famille à l’image d’un chef d’entreprise.

Ce qu’il faut retenir

Comme je te l’ai dit au début, toutes les mamans sont entrepreneures. Qu’on le veuille ou non, notre capacité à élever un ou plusieurs de nos enfants et à organiser la vie de famille est similaire aux compétences nécessaires à tout patron.

J’aimerais que tu me dises, ici en commentaires, quelles autres ressemblances tu vois entre maman et chef d’entreprise.

Pin It on Pinterest

Share This